Les Matelots de la Dendre

Les Matelots de la Dendre

L'opérette

Le répertoire

Les compositeurs

Les artistes

Phi-Phi

(Christiné)

La scène se passe dans l'atelier de Phidias en 600 avant Jésus-Christ.

Ne cherchez pas ! Phi-Phi, ce n'est ni le nom d'un toutou, ni une interjection doublement méprisante. Phi-Phi est le petit surnom que les femmes donnent à Phidias. Oui, Phidias lui-même, Phidias, le grand sculpteur de la Grèce antique. Telle est du moins la supposition des librettistes de cette célèbre opérette. Ayant reçu la commande d'un groupe symbolique : "la Vertu et l'Amour fondent le Bonheur domestique", Phi-Phi cherche le beau garçon qui puisse faire l'Amour et la femme assez belle et assez pure pour poser la Vertu. Or, déambulant rue d'Athènes, il rencontre une gamine charmante, du nom d'Aspasie, qui sera une Vertu parfaite. Si parfaite que le sculpteur la croquerait volontiers. Hélas, madame Phidias veille. Jalouse, elle chasse la pauvre Aspasie. Voilà Phi-Phi sans Vertu. Quant à l'Amour, le jeune homme qui survient, sur ces entrefaites, semble tout désigné pour le représenter. Il est jeune, idéalement beau et d'une noblesse toute naturelle. Et pour cause, car il s'agit tout simplement du prince Ardimédon. Il se déclare tout prêt à prendre la pose. A ce moment, Périclès, le grand général, protecteur de Phidias, fait son entrée. Il vient admirer les dernières oeuvres de l'artiste. Mais c'est surtout Aspasie, revenue fort à propos, qui retient son attention. Une nouvelle fois, Madame Phidias met la belle à la porte. En voyant Ardimédon-l'Amour, elle s'offre spontanément à poser la Vertu. Tout va donc pour le mieux et Phi-Phi commence dans la fièvre son nouveau chef-d'oeuvre.

Aspasie, qui réapparaît, informe le sculpteur qu'elle vient d'épouser Périclès. Le général survient alors et demande à Phi-Phi de joindre sa jeune femme au groupe symbolique. Mais peut-il y avoir deux Vertus pour un seul Amour? Non, bien sûr! Aspasie sera l'Economie. Quant à l'allégorie, elle deviendra : "l'Amour et la Vertu, aidés par l'Economie, fondent le Bonheur domestique ". Et chacun de prendre une pose immortelle pendant que tombe le léger rideau de l'opérette, soulevé, pendant trois actes, sur cette petite histoire de la grande Histoire.

 

D'après Jacques Slyper

Tous droits réservés

 

Retour à l'index

 


Société royale  "Les Matelots de la Dendre"

7801 ATH – Chaussée de Valenciennes, 195

Contact :  matelots.dendre@gmail.com                                                     068 28 37 62