Les Matelots de la Dendre

Les Matelots de la Dendre

L'opérette

Le répertoire

Les compositeurs

Les artistes

Léon Gastinel

(1823 - 1906)

Léon Gustave Cyprien Gastinel est un violoniste et compositeur de musique français, né à Villers-les-Pots en Côte-d'Or le  15 août 1823 et décédé à Fresnes le 18 octobre 1906.

Biographie

Il entre au Conservatoire de Paris en 1843 et porte le n° 10 au Concours d'essai pour le grand prix de composition musicale et suit l'enseignement de Jacques Halévy. Il a été violoniste dans l'Orchestre de l'Opéra-Comique en 1840, puis altiste à la Société des concerts du Conservatoire. En 1846, il remporte le Grand-Prix de Rome avec Cantate pour Vélasquez.

Léon Gastinel est proche du mouvement musical populaire de masses des orphéons. Il participe, en 1874, à la fondation à Paris de l'Institut orphéonique français, qui « a pour but d'initier les nombreuses sociétés orphéoniques et instrumentales à la connaissance des chefs-d'œuvre des grands maîtres, en les appelant à contribuer par leur concours actif à l'interprétation de ces œuvres dans des exécutions d'ensemble. Il s'occupe de l'organisation des concours de musique et des festivals. » Il en est le président.

Il a habité au n°5 de la Rue Michelet (6e arrondissement de Paris)

Premier Grand prix de Rome en 1846, Léon de Gastinel composa des opérettes, dont l'une, L'Opéra aux fenêtres, paroles de Ludovic Halévy, eut beaucoup de succès, grâce à sa musique pleine de verve et de distinction. Musicien bien doué, de Gastinel écrivit aussi de la musique de chambre, un opéra, un ballet et deux oratorios.

Oeuvres lyriques

 


Société royale  "Les Matelots de la Dendre"

7801 ATH – Chaussée de Valenciennes, 195

Contact :  les.matelots@ath.be                                                     068 28 37 62